Accueil » Blog » [Test] Le HDD Seagate Barracuda Compute 2 To

[Test] Le HDD Seagate Barracuda Compute 2 To

Seagate Compute 2 To photo 1

Un nouveau disque dur de chez Seagate en test chez Hwk ! Rappelez vous, nous avions testé la version 6 To, le grand frère de cette mouture qui proposait des performances intéressantes. Le Seagate Compute 2 To n’a rien d’un produit révolutionnaire, pourtant vous pourrez voir dans ce test que ce petit s’en sort honorablement. Nous sommes partis pour lui faire subir nos tests dans tous les sens, afin qu’ils nous montrent ses capacités.

Présentation rapide

Seagate nous présente ici un produit en 3.5″, toujours en norme SATA III, avec des performances annoncées à 250 Mo/s en lecture et 210 Mo/s en écriture. Nous verrons par la suite ce qu’il en est sur une utilisation réelle, mais nul doute qu’il sera forcément impacté par les mêmes problématiques que l’ensemble des produits avec une technologie à tête mécanique.

Au niveau du packaging, le produit est arrivé dans un carton bien protégé avec un sachet antistatique et à bulle néanmoins cela reste suffisant pour assurer un transport sans trop d’accrocs. Il est vrai que l’on regrette quand même que les constructeurs de disque dur mettent si peu de moyens sur l’emballage, lorsque l’on voit des produits SSD emballé dans des boites beaucoup plus stylisées sur lesquelles les designers ont l’air de bien plus s’amuser.

Protocole de test

Pour le test, nous utiliserons plusieurs logiciels de benchmarking de manière à faire varier les différents résultats. Ici, il est question de CrystalDiskMark, HD Tune et bien évidemment Anvil’s Storage. Nous tenterons ainsi d’obtenir les scores les plus réalistes possibles en termes de vitesse d’écriture, de lecture et d’écriture aléatoire. 
Un  I7-10700KF avec une carte mère AORUS B560 ELITE avec le contrôleur SATA d’origine ont été utilisé pour le protocole.

En résumé : 

  • CrystalDiskMark
  • HD Tune
  • Anvil’s Storage Utilities
  • Test de condition réelle

Le test

Seagate Compute 2 To

Cystal Disk Info nous apporte les informations de base du disque dur. On peut voir que sa température dans un boitier Fractal Design Mini est de 39 degrés sans ventilation particulière, ce qui est assez bon. On peut observer que l’engin tourne à 7200 tr/s et obtenir d’autres infos sur le firmware, le nombre de secteurs ou l’état global du dispositif de stockage.

Seagate Compute 2 To

Sous Cristal Disk Mark nous observons un débit de 214 Mo/s en lecture et de 108 Mo/s en écriture. L’écriture nous parait relativement faible en comparaison à d’autres produits disponibles sur le marché.  N’oublions pas que ces valeurs sont tout de même théoriques, mais nous nous attendions à des performances légèrement supérieures.

Le test de débit 4K écrit et lit aléatoirement des fichiers par tranches de 4Ko chacun, de manière à tester les débits sur des petits volumes de fichiers. Ici, on peut voir que comme sur tous les disques durs, les valeurs ne sont pas exceptionnelles, ce qui comme à l’habitude sous-entend que plus vous aurez de petits fichiers à déplacer, plus vos débits et vos latences seront mauvaises à l’utilisation.

Seagate Compute 2 To

Sous HD Tune, logiciel quand même plus réaliste que Cristal Disk, nous obtenons un débit en lecture à 222 Mo/s, ce qui parait quand même plus cohérent pour un disque récent. Les temps d’accès ne sont toujours pas très élevés, mais les débits ont l’air assez stables en comparaison avec d’autres produits malgré les quelques chutes que l’on peut observer sur la courbe.

Seagate Compute 2 To

Sous Anvil, logiciel de benchmarking assez exigeant pour les disques, on trouve un débit en lecture encore plus faible avec 172 Mo/s et une écriture comme sous Crystal Disk Mark à 104 Mo/s. Franchement, ce débit en écriture reste relativement surprenant et nous ne comprenons pas vraiment ce qui affecte autant le score. Au final, on se retrouve avec un score global de 313 points, ce qui reste correct.

Concernant le test en conditions réelles, nous ne nous attarderons pas sur les performances théoriques et synthétiques, mais plutôt sur ce qu’il vaut dans une utilisation de tous les jours, bureautique et gaming inclus. 

verdict

Après avoir quelque peu malmené ce Seagate Compute 2 To, nous pouvons déjà dire qu’il est plus rapide que son frère en 6 To testé il y a peu. Pourtant, nous restons déçus du faible écart de débits entre une mouture tournant plus vite face à un modèle à 5400 rotations par minutes. Les inconvénients comme les vibrations, la durée de vie réduite ou la chauffe sont des facteurs à prendre en compte et finalement, il sera peut être plus viable de lui préférer une version plus volumineuse, mais plus lente pour stocker ses fichiers.

Sinon, on peut dire que Seagate nous livre toujours des produits de superbe qualité. Il faudra voir dans le temps si ces produits tiennent le coup, mais pour du stockage à faible tarif, c’est clairement un disque envisageable pour une utilisation régulière. Par contre, nous déconseillons ces modèles pour une utilisation RAID, vous trouverez des références bien plus adaptées pour votre NAS personnel.

Hardwakening.fr vous recommande donc ce HDD Seagate Compute 2 To dans une utilisation de stockage personnel  dite « casual ». Pensez à bien comparer et réfléchir votre achat avant de vous précipiter, les différences entre disques et marques restent minimes, mais existent tout de même. Un disque dur se garde des années, voir plus d’une décennie pour certains, alors n’hésitez pas à mettre quelques euros de plus pour vous payer un HDD performant, stable et volumineux si vous en avez vraiment besoin. Les liens d’achat sont disponibles ci-dessous si cette référence vous intéresse.