Cette souris dont le nom rappelle une certaine carte graphique, semble proposer des prestations haut de gamme : éclairage RGB, panneaux interchangeables… Tout cela pour un prix assez contenu. Cette Morfix GXT 970 nous a-t-elle convaincu ? Fait-elle le poids face à la rude concurrence ? Découvrez notre test pour avoir la réponse.

PACKAGING

La boîte est assez classique dans l’ensemble. On retrouve à l’avant une photo du produit et les points clés. A l’arrière se trouve les caractéristiques.  Le texte est majoritairement en anglais. Seule une ligne derrière est en français. Elle décrit de manière courte mais précise le produit : « Souris de jeu de haute précision avec éclairage RGB et plaques latérales interchangeables ». Au moins on sait à quoi s’attendre.

On apprécie les côtés de l’emballage : D’un côté le rappel de la référence, de l’autre un zoom sur le design de la souris.

Le contenu de la boite est assez sommaire et est parfaitement correct. On retrouve la souris, les 4 plaques latérales (2 pour chaque côté), les papiers de garantie et un petit autocollant de la marque. On ne s’attend pas à plus ni à moins. L’emballage ne fait pas cheap, dans le sens où la souris n’est pas tenue à l’aide de plastique moulé comme chez les souris premier prix de chez Logitech. Ici la souris est tenue par du carton, qui apporte selon nous un plus. Mais ça reste subjectif et peu important au final.

DESIGN

La Morfix GXT 970 arbore un design assez semblable à ce qui se fait notamment chez Logitech, avec une souris très allongée. Deux boutons sont présents au centre, pour pouvoir augmenter ou réduire les DPIs. Sur la gauche on retrouve 3 ou 9 boutons selon le panneau latéral que l’on positionne. Sur le flanc droit rien de spécial, sauf si on rajoute le panneau latéral permettant de reposer un doigt, utile selon la manière dont on utilise la souris.

La molette ainsi que le logo GXT sont tous deux éclairés. On retrouve également une ceinture de lumière en bas de la souris.

Concernant les panneaux latéraux, spécialité de cette souris, ils sont légers et facilement interchangeables. Ces panneaux latéraux sont maintenus par deux aimants. A noter que la souris ne change pas son comportement en fonction du panneau latéral positionné. Certaines touches ne seront tout simplement plus accessibles avec le panneau le moins fourni.

Le système de plaques latérales interchangeables n’est pas nouveau : La Razer Naga Trinity, sortie deux ans avant la GXT 970, ou encore la Corsair Glaive, sortie peu de temps avant, proposent des plaques interchangeables sur le côté gauche. Mais ces deux souris sont plus chères que la souris que l’on teste aujourd’hui, et ne proposent pas la plaque de droite interchangeable.

ERGONOMIE

En terme de design et de dimensions elle se trouve dans la moyenne. La souris se prend bien en main et que ce soit en palm grip, claw grip ou fingertip, la souris est agréable à porter. La forme de la souris est plus adaptée à du Palm grip, position où la main est entièrement posée sur la souris.

La GXT 970 est assez lourde, ce qui aide à la prendre en main correctement. Une sensation de qualité en ressort lorsqu’on la prend en main. Le plastique ne craquelle pas et est agréable au toucher.

La souris est orientée MOBA avec ses nombreux boutons. elle est également vendue comme « gaming » au sens plus large. Après l’avoir testé sur un FPS, nous n’avons rien à signaler. La réactivité est excellente.

Les touches sont pré-réglées, ce qui permet de se passer du logiciel et donc peut faire gagner du temps à la première utilisation.

Logiciel

Toutes les souris disponibles sur le marché ont désormais leur propre logiciel, c’est donc en toute logique que nous sommes allés télécharger celui de cette souris pour voir ce qu’il proposait.

Le logiciel est indiqué sur le site comme multilingue, mais n’est en réalité disponible qu’en anglais. Cela peut en rebuter certains. L’interface quant à elle est relativement simple, tout est accessible sur la fenêtre fournie. Il y a un système de profils, ainsi que la possibilité de paramétrer toutes les touches. Mêmes les clics gauche/droit.

On notera la possibilité de régler la fréquence de réponse, ce qui est un bon point selon nous, pour une utilisation gaming où le temps de réponse des périphériques est important.

La souris étant annoncée comme RGB, on est allés voir ce qu’on peut personnaliser en termes de couleurs. La personnalisation est assez limitée : le logiciel nous propose de choisir des motifs personnalisables pour le bandeau lumineux sur l’arrière de la souris. On peut choisir entre plusieurs motifs mais ça s’arrête là. Si l’on veut personnaliser l’éclairage du haut, il ne pourra varier qu’en fonction de la précision de la souris (aka les DPI). Dommage que ça ne soit pas harmonisé avec le reste.

En fouillant dans les fichiers composant le logiciel pour savoir si celui-ci était dispo sous plusieurs langues, nous nous sommes rendus compte que celui-ci était réalisé de manière très modulaire. Il est ainsi très facile de changer le texte et les images le composant. Ni une ni deux, nous avons décidé de faire une version au thème du site en changeant l’image de fond ainsi que le curseur des DPI. Vous trouverez le résultat ci-contre.

Autre remarque, il est nécessaire que la souris soit connectée au PC pour pouvoir ouvrir le logiciel. De plus, la fenêtre n’est pas étirable, chose étonnante en 2021.

CONCLUSION

La Trust Morfix GXT 970 propose une bonne qualité de fabrication et des prestations plus que correctes pour son prix. Avec sa prise en main confortable qui s’adaptera à tout type de grip et ses plaques interchangeables, elle est adaptée pour des jeux de type MOBA mais aussi pour de la bureautique. Dans cet ordre de prix il est difficile de trouver une souris RGB proposant autant de fonctionnalités. C’est pourquoi nous pensons que cela peut faire un bon investissement d’entrée de gamme. Si toutes ces plaques et options ne vous intéressent pas, nous vous conseillons de vous orienter vers des modèles plus réputés allant à l’essentiel (chez Logitech par exemple).