HWINFO – Un changelogs intéressant

Le lancement de la nouvelle génération Turing approche à grands pas, les puces utilisées apparaissent peu à peu dans les outils de diagnostic comme HWinfo64. On y voit apparaître des puces avec le nom de code Gv104 et Gv102 ce qui contraste avec ce que nous attendons de l’architecture Turing.

L’outil de diagnostic a bénéficié d’une mise a jour pour lui permettre de prendre en charge la nouvelle génération de NVIDIA.

Changements dans HWiNFO32 & HWiNFO64 v5.86 – Publié le: Jul-12-2018:

  • Fix des possibles collisions avec CPU-Z ou CorsairLink sur les système Asus Ryzen.
  • Correction d’un plantage éventuel lors de la surveillance à distance de plusieurs machines.
  • Amélioration des rapports  de certains capteurs via l’interface ASUS WM. Désactivation de la vérification cyclique du APIC timer clock (BCLK) sur Windows 10 R(1803) pour éviter tout conflit potentiel avec l’OS.
  • Meilleur support des Intel Ice Lake.
  • Amélioration des rapports sur la taille totale de la mémoire lorsque les informations SPD ne sont pas disponibles.
  • Ajout de rapports sur le temps restant de la batterie des capteurs. Amélioration du monitoring des capteurs sur les cartes mères de la série ASUS B450.
  • Ajout de la prise en charge du soft Fintek F71809 HW.
  • Amélioration du monitoring des capteurs sur les cartes mères de la série MSI B450 et de la série Z390.
  • Fonctionne maintenant sous Windows 10 sur ARM.
  • Ajout de la détection des ES / production status pour AMD Zen.

Changement a venir lors de la prochaine release :

  • Amélioration du monitoring du capteur sur MSI MS-7B10.
  • Correction du support du NXZT Kraken X52 / X62 sur certains systèmes. Désactivation de la prise en charge ASUS WMI sur les BIOS actuels en raison d’une implémentation du BIOS défectueuse.
  • Ajout du NVIDIA GV102 et GV104.
  • Fix des arrêts du fan sur les alimentations Corsair RMI.

Le changelog inclut pas mal de changements intéressants. Tout d’abord, il confirme la venue du i9-9900k et la plateforme Z390. Deuxièmement, et plus intéressant, il énumère les puces GV102 et GV104 en tant que cartes à venir chez NVIDIA.

GV est le préfixe de la série Volta mais ceci a une explication. Les entreprises peuvent émettre des noms inexacts à l’encontre des identifiants de nouveau produit à des fins d’obscurcissement des rumeurs. Nous l’avons déjà vu à l’époque où les feuilles de route étaient publiques au moment où NVIDIA a commencé à cacher les noms de leur futures cartes graphiques. S’il s’agissait en fait de Volta (ou d’une version plus légère), GV204 et 202 auraient été plus précis.