NVIDIA – RTX, DLSS, GDDR6, la 2080Ti aux honneurs

NVIDIA

Vous le saviez, ou pas, mais ce soir a eu lieu la conférence de Nvidia pour présenter entre autre la nouvelle génération de cartes graphiques RTX. Après de très nombreuses rumeurs, les GeForce RTX 2070/2080/2080Ti sont officialisées. La soirée fut exaltante, les rebondissement furent nombreux et une ribambelle de technologies annoncées.

La conférence s’est entamée avec une discussion et le lancement du trailer de chez Nvidia, permettant de mettre en avant la toute nouvelle architecture Turing. Une vidéo retraçant les grands moments de la marque a permit de se faire un avant goût des capacités de la nouvelle génération. Puis longtemps après est venue l’annonce des RTX Turing, plus précisément de la RTX 2080Ti. C’est une première pour Nvidia de dégainer dès la sortie le modèle supposé le plus haut de gamme, la question d’un éventuel modèle encore meilleur peut se poser aussi (et pour quel prix). Nous avons eu le droit à quelques démos de jeux à venir profitant des fonctions de « Ray Tracing », d’un benchmark montrant ce que la carte a sous le capot, puis une démonstration sur Shadow of the Tomb Raider. La technologie mise en avant était avant tout le RTX, technologie qui permet un rendu plus réaliste des scènes. Malgré tout, bien que percevables, les différences ne sont à nos yeux pas notables, il nous faudra peut-être attendre une meilleure exploitation de la technologie ?  

Le passage sur Tomb Raider était très impressionnant, avec des images photo-réalistes montrant les possibilités de la carte en très haute définition. Vient ensuite Metro Exodus qui nous présente les effets RTX, apportant une profondeur réelle à l’image. Révolution graphique ? Non. Bonne évolution ? Oui. SI l’on tient compte du fait que ces cartes sont largement capables de tenir les 60 fps en Ultra HD, l’évolution est présente face à la génération Pascal peinant à fournir un framerate constant.
Les effets RTX, sur les démonstrations du moins, nous avaient l’air d’être de gros gouffres à performance. Espérons une optimisation derrière avant la sortie. Le style blower classique est finalement mis de côté pour adopter un design embarquant un radiateur et deux ventilateurs, tout comme la grande majorité des modèles custom. L’accent est plus mis sur l’overclocking avec ces nouvelles Founders Edition. 

NVIDIA

Par ici les specs !

Et la partie que tout le monde s’empresse de lire, les performances ! La 2070 est, comme à l’habitude de Nvidia, une 2080 castrée. La 2080Ti reste intouchable avec une quantité de core bien plus élevée, il est assez surprenant de voir l’écart entre une 2080 et une 2080Ti. La quantité de VRAM n’augmente pas comparé à la génération précédente avec respectivement 8Go GDDR6 sur les 2070 et 2080 pour des débits très élevés. La 2080Ti mène la danse avec 11Go, toujours la même quantité que sa grande sœur, bande passante bien plus grande ceci dit. 
Les tarifs sont en forte hausse, nous le savions, c’est le prix à payer selon Nvidia pour toutes ces récentes technologies comme le RTX. Ces puces outrepassent en théorie Pascal dans de nombreuses situations. Il faudra attendre les benchs pour voir ce qu’il en est, mais il est tout à fait normal que nos chères GTX ne soient pas optimisées pour de tels rendus. Wait and see…

  • 12 nm
  • Turing
  • 2304 Cores
  • 1620 MHz
  • 8 GB GDDR6 – 448 GB/s – 256-bit
  • 185W TDP
  • 599$
  • Turing
  • 12 nm
  • 2944 Cores
  • 1710 MHz
  • 8 GB GDDR6 – 448 GB/s – 256-bit
  • 215w
  • 799$
  • Turing
  • 12 nm
  • 4352 cores
  • 1545 MHz
  • 11 GB GDDR6 – 616 GB/s – 352-bit
  • 250W
  • 1100$